Filtrer l'eau...en confinement

Publié par Donia Ouertani

Journal du projet

Et oui, on est chacun chez soi, et c'est pour tout le monde pareil. Ce n'est pas drôle, c'est long ... mais avec la maîtresse et les élèves de la classe de CM1-CM2 de Chevinay, on ne se laisse pas abattre et on se retrousse les manches à distance pour continuer le travail !

On travaille désormais sur l'étape de la filtration de l'eau !

Après avoir récupéré l'eau au jardin et l'avoir déplacée jusque dans l'habitat, nous devons à présent la filtrer afin de pouvoir l'utiliser pour la suite du scénario de travail. Nous avons échangé sur les recherches menées autour des différents moyens de filtrer de l'eau. Les témoignages et partages de trekkeurs sur le net nous ont permis d'en apprendre beaucoup sur le sujet. En effet, nous nous sommes inspirés des techniques de survie en pleine nature pour concevoir nos différents filtres. Il existe de nombreuses manières de rendre de l'eau plus propre dans la nature sauvage : utiliser du sable, des graviers, des cailloux, des herbes, du tissu et parfois des plantes spécifiques. Ces matières filtrantes ont été la base de nos réflexions. 

Chaque élève a dû concevoir un objet filtre qui trouverait sa place dans l'habitat tout en s'inspirant des méthodes de "survie" dans la nature. L'objectif étant ici de rendre l'eau non potable récoltée au jardin plus propre, bien qu'elle resterait non potable.

La première étape de travail a été de réaliser un collage représentant la forme de l'objet filtre. Nous avons pu montrer et présenter chaque collage lors des visioconférences que l'on a programmées. C'était chouette, et c'était quand même bien drôle de pouvoir tous se revoir par écrans interposés ! Malgré des problèmes de connexion, parfois, comme c'est souvent le cas dans ce genre de moment.

Voici les collages réalisés !

Les collages

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +