La danseuse Loulou Carré a cultivé son projet Tempo Gusto pendant trois semaines à la résidence intergénérationnelle Noël Roncet à Besançon où elle a également posé ses valises. 

Ce dernier atelier était l'occasion pour Loulou Carré de présenter également une partie de son spectacle en cours d'écriture, avec certains gestes directement inspirés de personnes présentes.