CNEPUK © Guillaume André
Maya Koreen

CNEPUK

Structure

Actualité de l'artiste

Lapin 243

Un homme, une femme et un bateau ; ainsi commence Lapin 243. Journal de bord vivant de deux participants à une course en mer.


Cette pièce est inspirée par le fait divers de Donald Crowhurst, navigateur amateur ayant participé à une course de voiliers, sombrant dans un vaste mensonge à mesure de la compétition. Interrogeant l'adaptation d'un fait réel en fiction, Lapin 243, dans un humour insolent, invite à une balade en mer.

En 2014, à la sortie du Diplôme d’Etude Universitaire Scientifique et Technique spécialité Théâtre (DEUST) Chloé Marguerie crée la compagnie artistique Ceci N’Est Pas Une Kompagnie (CNEPUK). 

A sa création, la compagnie se concentre sur des textes contemporains. La première mise en scène, en 2014, est une adaptation d’Ex-Voto, de Xavier Durringer, présentée au Festival de Caves, puis au Festival du Bitume et des Plumes, ainsi qu’aux Rencontres Théâtrales et Universitaires (RITU), à Besançon. 

En 2015 la compagnie monte son deuxième spectacle Barbe-Bleue, Espoir des femmes, de Dea Loher, qui est présenté à Besançon ainsi qu’en Bourgogne. 
En 2016, la compagnie développe son activité en s’associant avec la commune de Fontaine-Française en Bourgogne, et crée le festival de théâtre « Troubad’art » mêlant théâtre, création jeune public, musique et cirque. A cette occasion la compagnie présente sa dernière mise en scène La Science selon Mathéo-a, une libre adaptation de Kant de Jon Fosse.

En 2017, la compagnie CNEPUK présente sa première création écrite Lapin 243 à Besançon, la pièce est par la suite jouée à La Grange de Dorigny à Lausanne, à La Comédie de Genève, ainsi qu’au Théâtre du Passage à Neuchâtel.

En 2018, dans un processus de recherche et de perpétuel défi, la compagnie présente Et leur liberté était le madison du 14 juillet, un projet collectif monté en 48 heures. Cette expérience de création sera à nouveau éprouvée en 2019 avec la création du spectacle "Strates", dans un délai de 1895 minutes ! 

A l'automne 2018, la CNEPUK est contactée par le CROUS de Besançon pour animer la visite des nouveaux locaux du Bureau de la Vie Etudiante (BVE). Cette commande est l’occasion d’imaginer un nouveau type de spectacle, adapté spécialement pour l’occasion et pour le lieu, une performance artistique « in situ » baptisé Théâtre Caché. Dans ce même élan créatif, la compagnie initie deux performances de Théâtre Caché pour les Journées Portes Ouvertes de l'Institut des Beaux-Arts de Besançon, ainsi que pour le CNOUS de Paris.  

Au printemps 2019, dans le cadre des 24 heures du temps, la CNEPUK s’associe à la Ville de Besançon afin de créer la balade énigmatique : Le Conte oublié d'Alice. A cette occasion, les bâtiments, les commerces du centre-ville, les parcs, les passages dérobés, sont devenus le décor d’un pays à la fois merveilleux et mystérieux.  

En 2020 la CNEPUK a été sélectionné par les Ateliers Médicis pour sa future création Poulpe. 

Durant cette période la CNEPUK aura un temps de recherche, d’expérimentation et de création. La résidence de création se fera au sein d’une classe de CM1 à l'école Les Gentianes au Russey (25) permettant ainsi à la compagnie de répondre à ses ambitions de partage et d'éducation artistique.

Projets de CNEPUK