Odeurs de barbecue et système son remplissent la cour de la résidence Béthanie ce 4 septembre 2020. Sous les enceintes, les feuilles des plantes remuent au rythme des basses. Des panneaux d’affichage retracent, en photo, la résidence de Maxime Duhamel, Sébastien Faszczowy et William Tournier au sein du de la résidence pendant trois semaines. Ce soir-là, les deux musiciens restituaient aux jeunes résidents des paroles partagées durant leurs ateliers ; les extraits sonores étaient suivis d’un moment de création libre avec des instruments – parfois faits maison – mis à disposition.

Journal des artistes

Journal des artistes

Journal des artistes

Journal des artistes

Publié par Mélodie Le Blay
Projet
20 juillet 2020

Journal des artistes

Publié par Mélodie Le Blay
Projet
16 juillet 2020

Journal des artistes

Publié par Mélodie Le Blay
Projet
15 juillet 2020

Journal des artistes

Publié par Mélodie Le Blay
Projet
5 juillet 2020

Journal des artistes

Publié par Antoine Raffalli
Projet
6 septembre 2020
Publié par Antoine Raffalli
Projet
6 septembre 2020

Journal des artistes

Publié par Antoine Raffalli
Projet
6 septembre 2020

Journal des artistes

Publié par Antoine Raffalli
Projet
6 septembre 2020

Journal des artistes

Publié par Antoine Raffalli
Projet
6 septembre 2020

« C’est un atelier entre mode et sculpture. L’idée c’était de faire des sculptures à porter. » En période de post-confinement, alors que la distanciation physique est toujours en vigueur, le travail d’Amandine Maas semble faire lien, comme si ses sculptures étaient des médiatrices entre deux mains, deux corps ; elle a par exemple créé des sculptures qui lient, où l’un et l’autre peuvent passer leur main et se balader ensemble au travers d’une exposition, reliés par une petite sculpture portative.

Journal des artistes

Publié par Coline Cuni
Projet
10 avril 2020

Après un mois de résidence et une épaisseur de liens très dense, ces sept femmes Yézidies et l’artiste architecte et réalisatrice Sara Harakat présentaient le fruit de leurs échanges à La Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes de Saint-Chély-d’Apcher. L’occasion de se présenter et de créer du lien avec cette communauté arrivée en mai 2019 dans cette ville de moins de cinq mille habitants.  

Sept résidents de l’EHPAD de Nexon ont participé au projet de l’artiste plasticienne Morgane Kabiry cet été. Ils visionnaient pour la première fois les vidéos montées par Morgane, sur des musiques composées par César Benriyene.

Article de la Revue

Entretien avec Morgane Kabiry, en résidence à l'EHPAD Résidence du Parc à Nexon, où l'artiste diplômée de l'École nationale Supérieure d'Art de Limoges depuis juin 2014, s’intéresse au travail de mémoire et de nos souvenirs précieux par l’intermédiaire des peintures, des dessins numériques.

Journal des artistes

Publié par Clémence Mars
12 juillet 2020

Journal des artistes

Publié par Mélodie Le Blay
Projet
11 juillet 2020

La danseuse Loulou Carré a cultivé son projet Tempo Gusto pendant trois semaines à la résidence intergénérationnelle Noël Roncet à Besançon où elle a également posé ses valises. 

Ce dernier atelier était l'occasion pour Loulou Carré de présenter également une partie de son spectacle en cours d'écriture, avec certains gestes directement inspirés de personnes présentes.