Tirer sur les pianistes!

Publié par Jeanne Boukraa

Journal du projet

En fonction du story-board écrit en groupe lors de l’atelier précédent, les élèves se mettent en groupe pour s’occuper chacun d’un plan, du titre, d’un décor, d’une animation.

Ainsi, ils peuvent tous travailler en même temps, et se consacrer à la fin du film sans pour autant avoir fini le milieu... !

Parfois le rythme des différents groupes n’est pas coordonné : le groupe des animateurs s’impatiente devant le groupe décor qui découpe scrupuleusement les étoiles, rajoute des planètes etc.

Un petit groupe se charge d’imaginer les thèmes du film, avec un début, le titre, les marches, et pour finir la montée vers la lune. Ils ont des triangles, œufs, percussions pour la partie son.

Les répétitions ont tout l’air d’une cacophonie mais la restitution me donne des idées sonores et un procédé pour cadrer l’atelier bruitage.

Mon idée est d’assigner à chaque touche d'un clavier musical un son comme un bruit de pas ou un cri d’animal pour que les élèves puissent jouer les sons devant la vidéo en direct, le tout connecté à un ordinateur qui enregistre, ce qui ressemble très fortement au métier de bruiteur sauf qu’il a de vrais instruments-ustensiles pour jouer !

J’achète un synthétiseur sur Leboncoin, je rassemble mes maigres connaissances passées sur la MAO (Musique Assistée par Ordinateur).

J’ai une semaine pour y arriver, je regarde des tutos, je contacte des amis musiciens, le cheptel !

Ça marche !

le clavier 2.0

Le Synthé modifié

J'ai assigné à chaque touche un son (bruits de pas, sons d'animaux etc.) pour faire les bruitage du film en live via un logiciel de son.

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +