1

Troisième semaine : soleil

Publié par Jeanne Marquis

Journal du projet

(musique d'ambiance : TAMMIE de The Do)

Je sors les taches du placard et nous les regardons.

Le jeudi, nous détournons le jeu 1,2,3 soleil avec quelques modifications dans les règles : quand on se fige, c'est en tache. Chacun sélectionne une tache qu'il apprécie particulièrement, et tente de la retrouver dans le corps : ici il y a un angle, mon genou plié, ici une éclaboussure, mon visage éclaté. Et puis, quand on se déplace en tache, ça fait quoi... ? Ca rampe, ça sautille, ça file droit.

Le vendredi, nous transformons la bibliothèque en salle de spectacle. D'un côté les spectateurs, de l'autre un montreur de tache et une personne qui improvise. Les règles du jeu sont simples : on se retourne face public, on découvre une tache, on ne réfléchit pas, et on répond à la question :"ça s'est passé comment ?". Les élèves doivent imaginer comment les taches ont été faites, quelle est la nature de l'accident qui a produit cette trace. Les taches comme les histoires défilent, et c'est très inspirant.

Avec mon enregistreur son, je conserve tous les récits et je les réécris en essayant de rester la plus fidèle possible aux tournures de phrases et au vocabulaire.

Je crois que de leur côté comme du mien, nous avons la sensation que jeudi et vendredi pourraient se répéter encore et encore, tellement on se plait à créer tout ça à partir de vieilles salissures.

vendredi : "Raconte-moi comment c'est arrivé..."
jeudi : 1,2,3 soleil !

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +