Se placer - Se repérer - Représenter ses lieux de vie

Publié par Maylis Leuret

Journal du projet

Nous proposons de représenter nos lieux de vie sous forme graphique. Comme on les ressent. Expérimenter des manières de représentation non conventionnelles de l’espace. Nous nous plions à l’exercice avec eux. Nous construisons ensemble une bibliothèque de cartes mentales ressources.
 

9h30 - Ce matin notre pratique quotidienne de l’espace est mise en jeu. Comment se positionner, nous architectes, pour expliquer aux enfants l’importance de représenter ce que l’on traverse quotidiennement : l’espace. Autrement dit comment représenter son chez-soi le mettre sur une feuille et tenter de le lier au parcours de son corps. Puis comment mettre en lien la maison et l’école ? Quel trajet entre les deux ? A quoi peut-il ressembler sur une feuille ?

Ce matin nous sommes arrivés un peu trop précipitamment dans la classe des enfants. Face à nous une rangée d’oignons bien droite. Sous nos pieds une estrade, plus haut un vidéoprojecteur qui camoufle un quart de nos visages. Nous ne sommes pas très à l’aise. Certains souvenirs d’école ressurgissent. La classe n’a donc pas changé depuis trente ans ? Nos corps rigides donnent l’impression d’être là un peu par hasard. Nous avons du mal à nous placer face aux enfants, à nous coordonner dans notre discours. 

10h - Ce matin nous tentons donc avec nos mots et gribouillis d’architectes, de leur expliquer comment se construit une carte sensible. C’est-à-dire une représentation sans vrai proportions, ni rapports d’échelle mais emplie d’émotions et de sensations. 

10h20 - Les enfants jouent le jeu parfois confusément mais ils sont là. Sérieux, concentrés. On note chez eux un besoin constant d’être rassurés : Est-ce que c’est bien Paul, Maylis ? Est-ce que c’est beau ? Je n’y arrive pas, je ne sais pas faire. Le manque de confiance serait aussi le mal des têtes blondes du 21 siècle ? 

11h00 - L’ atelier se termine, l’exercice se poursuivra la prochaine fois. Lorsque nous l’aurons enrichi des mots des enfants, de nos récits. 

Se placer - Se repérer - Représenter ses lieux de vie

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +