1ere semaine d'ateliers, 2e partie

1ere semaine d'ateliers, 2e partie

Publié par Adrien Garcia

Journal du projet
Arts numériques Arts visuels Design Design sonore et composition

Pendant la 2e partie de cette 1ere semaine d’atelier, les élèves ont dessiné les différents éléments visuels qui seront intégrés à l’oeuvre et enregistré la matière sonore à partir de laquelle je composerai la trame musicale interactive de l’installation.

Ateliers de créations des éléments visuels

Lors de cette 2e journée, nous commençons véritablement les ateliers de création pendant lesquels les enfants vont dessiner les éléments visuels qui seront intégrés à l’oeuvre : des papillons, des fleurs, des feuilles, des plumes, les arrière-plans. Chaque enfant n’est pas obligé de dessiner chacun de ces 5 éléments. Je leur demande juste que chacun d’entre eux dessine au moins un papillon.

Nous utilisons différents techniques : les ciels sont dessinés en aquarelle, mais les autres éléments peuvent l'être à la craie grasse, au feutre ou au crayon, au choix de l’enfant. Lors de ces ateliers, je mets un fond de musique drone d’ambiance, et ce pour 2 raisons : pour les apaiser, les mettre dans un état d’esprit propice à la concentration, à l’immersion dans une tâche créative, mais également comme indicateur du volume sonore que leurs conversations ne doit pas dépasser…

Nous divisions la classe en 2 groupes. Le 1er groupe dessinera le matin pendant que le 2e travaillera en classe, et nous inversons l’après-midi.

Pendant cette 1ere journée de création, je remarque qu’un grand nombre d’élèves « se dépêchent » : ils veulent dessiner beaucoup d’éléments, ont du mal à s’appliquer sur un seul. Et en même temps, beaucoup sont également très critiques par rapport à leur production : « Ce n’est pas beau », « Mon dessin est nul »... Quelques-uns ont également du mal à « imaginer », à visualiser des associations de couleurs, à inventer des motifs. L’instantanéité à laquelle nous ont habitués nos appareils connectés nous rend sans doute moins enclins à prendre le temps de faire les choses, et le réflexe que nous avons pris d’accéder à l’information en un clic nous rend moins habitués et aptes à puiser dans notre univers psychique et à stimuler notre richesse créative intérieure.

3e journée : le son

La 1ere partie de la matinée de cette 3e journée se fait avec la classe au complet.

Nous commençons par observer 10 secondes de « silence » complet dans la salle afin d’écouter tous ces bruits que nous n’entendons plus et qui peuplent ce que nous décrivons comme étant le silence. Je demande aux élèves de compter, de nommer et de décrire ces sons.

Je leur fais une petite présentation de l’aspect physique du son, de ses différents paramètres (amplitude, fréquence, timbre, durée, etc.). Nous parlons d’acoustique, du système auditif, je leur montre une vidéo dans laquelle les ondes sonores sont rendues visibles (cymatique) : on y voit du sable, disposé sur une plaque de métal, qui se déplace pour former des motifs de plus en plus complexes à mesure que les fréquences sonores que l’on diffuse dans la plaque deviennent plus aiguës.

Nous écoutons différentes ambiances sonores de différents milieux naturels. Je leur demande de décrire les sons qu’ils entendent (rivière, oiseaux, insectes, etc.). Les enfants réalisent que les sons sont des indices environnementaux précieux et qu’ils sont ainsi intuitivement capables de dire si cette ambiance sonore correspond au jour ou à la nuit, à l’été ou à l’hiver, etc.

Je leur fais ensuite écouter une pièce pour shakuhachi et électronique que j’ai écrite qui mélange sons, bruits environnementaux et musique. Nous  en profitons pour parler des différences et similitudes entre sons, bruits, musiques.

Je leur montre également différentes vidéos de création sonore sans instrument, car ils vont avoir eux même à « inventer » différentes manières de générer de la matière sonore avec leur corps, leur bouche et des objets du quotidien.

Ensuite, par groupe de 5, nous réalisons différents jeux sonores. Pour le 1er jeu, chaque élève doit choisir un objet dans la pièce et trouver différentes manières de faire du son avec : en le tapant, en le frottant, en le secouant, etc.

Ensuite, l’un après l’autre, chaque élève choisit un objet dans la salle, se cache de la vue des autres et fais un son avec. Les autres élèves doivent décrire l’objet à partir du son qu’ils entendent (matière, forme, etc.) et essayent de deviner l’objet choisi par leur camarade et la technique de jeu utilisé pour le faire sonner.

3e journée : le son

4e journée : finalisation des éléments visuels

Pour cette 2é journée de création des éléments visuels, nous demandons aux élèves davantage de temps pour dessiner : ils doivent choisir un seul élément (un papillon, une fleur, etc.), et utiliser toute la durée de l’atelier pour le réaliser (la durée de l’atelier étant d’une demi-journée pour chacun des 2 groupes). Les dessins réalisés lors de cette 2e séance sont bien plus détaillés et bien plus intéressants d’un point de vue plastique que ceux dessinés 2 jours plus tôt.

4e journée : finalisation des éléments visuels

5e journée : enregistrement des élèves

Lors de cette dernière journée de la 1ere semaine d’atelier à l’école, j’enregistre chaque élève l’un après l’autre dans une pièce à part. Je leur avais demandé à tous de ramener un objet avec lequel ils doivent essayer de faire le plus de sons différents possible. Je leur demande également de chanter, d’imiter des animaux et autres éléments naturels, de faire différents types de bruit avec leur corps, afin d’avoir le plus de matière sonore possible. J’enregistre également différents instruments que je trouve à l’école : une kalimba, un instrument hybride construit par des anciens élèves, un xylophone, etc.

La suite…

Je rentre de cette 1ere semaine avec beaucoup de matière visuelle et sonore. Comment vais-je pouvoir organiser et articuler tout ça ?! Une nouvelle aventure dans l’inconnu s’ouvre maintenant devant moi : articuler tous ces éléments en un tout cohérent, leur donner vie, les intégrer au sein d’une oeuvre numérique interactive.

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +