4e semaine d’ateliers : initiation à la programmation

4e semaine d’ateliers : initiation à la programmation

Publié par Adrien Garcia

Journal du projet
Arts numériques Arts visuels Design Design sonore et composition

Cette 4e semaine de présence à l’école de Jettingen a permis aux élèves de découvrir la programmation informatique, que ce soit au travers des présentations générales collectives ou lors d’ateliers d’initiation en groupe de 5.

La programmation

Lors de cette 4e et dernière semaine de présence à l’école, j’ai initié les enfants à la programmation informatique.

    Pour ce faire, j’ai fait plusieurs présentations générales d’une trentaine de minutes devant toute la classe :

    Lors de la 1ere présentation, nous avons tout d’abord cherché à définir ce qu’est la programmation. Ensuite, pour faire la liaison avec les ateliers de MAO (musique assistée par ordinateur) que j’avais animés lors de ma 3e semaine de présence à l’école, je leur ai présenté ma version d’un logiciel de MAO qu’ils avaient bien aimé en leur montrant le code que j’ai écrit pour recréer ce programme, afin qu’ils comprennent que la programmation permet de « fabriquer » des logiciels.

Ce petit programme que j’ai réécrit n’est constitué que d’environ 200 lignes de code, mais la plupart des applications que l’on trouve sur smartphone en compte plusieurs dizaines de milliers. Quant à Facebook, c’est plus de 60 millions de lignes de codes…

  Certains élèves m’ont alors posé différentes questions concernant les Hackers et virus informatiques. Nous avons donc parlé sécurité informatique, préservation de la vie privée, etc.

    Pour la 2e présentation devant toute la classe, j’ai replacé la programmation historiquement, en partant des cartes perforées des métiers à tisser Jacquard (début du 19e siècle), pour continuer avec le piano mécanique, et autres machines mécaniques « programmables ». Je leur ai montré quelques photos des 1ers ordinateurs : ces derniers pesaient plusieurs tonnes et occupaient l’intégralité d’une grande salle, mais était toutefois moins puissants que n’importe quel smartphone actuel.

    Je leur ai ensuite montré deux environnements de programmation très différents en faisant un peu de live coding (programmer un algorithme en partant d’une page blanche). Ainsi, j’ai créé un petit automate musical génératif et aléatoire en utilisant l’environnement de programmation Max/MSP, et un programme très simple, constitué de très peu de lignes de code, permettant de générer des visuels avec Processing, l’environnement de programmation utilisé pour écrire le système algorithmique du projet que nous développons dans le cadre de cette résidence. Certains élèves m’ont posé des questions (« comment peut-on faire pour le rendre interactif ? »), et je leur montrais alors comment intégrer (programmer) les modifications demandées (permettre par exemple que le programme interagisse par rapport à la position de la souris)

      J’ai également animé des ateliers d’initiation à la programmation en utilisant le logiciel Scratch. Cet environnement de programmation a été développé par le MIT spécifiquement pour les enfants : il est très facile à prendre en main, mais permet toutefois de comprendre les aspects fondamentaux de la programmation (variables, boucles, conditions, etc.).

Ces ateliers duraient environ 1h30 avec 5 enfants à la fois. Pendant ces ateliers, nous avons tout d’abord animé un personnage qui devait pouvoir changer de vitesse de déplacement, changer de sens et faire un son à chaque fois qu’il atteignait le bord de l’écran. Nous intégrions alors un autre élément qui devait changer de taille et/ou de couleurs à chaque fois que l’on cliquait dessus. Je leur ai également expliqué comment ils pouvaient apprendre par eux même, notamment en suivant les différents tutoriels interactifs présents dans le logiciel ou en analysant et en modifiant le code de certains exemples plus complexes également réalisé avec scratch (notamment des jeux vidéo…)  

Très peu de lignes de code, une infinité de possibilités...
Le logicile de MAO Tonematrix réécrit
Le logicile de MAO Tonematrix réécrit

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +