collecte

1m²

Publié par Anouk Lejczyk

Journal du projet

Lu les premières pages d'Un an dans la vie d'une forêt de David G. Haskell, un biologiste américain qui est allé observer pendant un an quasi-quotidiennement 1m² de forêt, qu'il nomme son "mandala". Un bon exemple de précision scientifique mêlé à une spiritualité poétique.

"La couche de feuilles mortes est marbrée de bruns. A hauteur de la taille se dressent au centre du mandala quelques tiges nues de laurier benzoin ainsi qu'un jeune frêne. Les tons sourds de ces feuilles en décomposition et des plantes dormantes, couleur parchemin, sont éclipsés par ceux, flamboyants, des rochers qui encadrent le mandala. Ces rochers bosselés et polis de façon irrégulière par des milliers d'années d'érosion sont les vestiges éboulés de la falaise. Leur taille va de la marmotte à l'éléphant ; la plupart sont de la dimension d'un homme roulé en boule. Leur éclat ne vient pas de la pierre, mais des manteaux de lichen qui les recouvrent, véritable camaïeu d'émeraude, de jade et de gris perle étincelant dans l'air humide.

Les lichens forment des montagnes en miniature, rochers de grès escarpés mouchetés de taches d'humidité et de soleil. Leurs arêtes les plus hautes sont éclaboussées de flocons gris durs comme de la semelle. Les gorges entre les rochers ont une nuance violette. Le turquoise luit sur les parois verticales et leurs flancs en pente douce dégorgent des cercles concentriques de chaux. Toutes les teintes de lichen sont comme peintes de frais. Cet état contraste avec la léthargie pesante du reste de la forêt ; même les mousses, blanchies par le givre, sont ternes. "

 L'après-midi, direction le Camp romain. Sur le chemin, exercice d'observation du lichen, dans la continuité de la lecture du matin et d'une leçon de sciences que les élèves ont eu en mon absence : reconnaître les variétés afin de savoir si l'air est pollué. Xanthoria (jaune d'or), Evernia et Parmélie : l'air est de bonne qualité sur le Mont Vireux.

Une fois arrivé.e.s dans l'enceinte du camp, chaque élève doit se choisir 1m², dans lequel il devra observer et prendre des notes : tour à tour 10 noms, 10 verbes, 10 adjectifs. Puis une alternance d'observations et de ressentis, et un retour sous la pluie. On refera ça au printemps, pour comparer.

dans mon carré de 1m je vois

des feuilles

de la mousse

la neige

de l'herbe

des bouts de bois

feuilles mortes

branches

mes pieds

 

 vert

marron

humide

mort

moussu

blanc

verdâtre

piquant

pourri

 

 je vois d'autres personnes des feuilles de la neige des arbres et Mattéo enfin Loup Argenté mousse et écorce

frapper sauter voyager déposer casser couper planter parler neiger poser

vert marron mousseux décorées mortes décortiqué blanc long mince taillé

je me sens comme un survivant dans la forêt avec Loup Argenté

 

les feuilles bougent

la neige fond

l'eau tombe

la fourmi monte

l'eau colore les feuilles

l'oxygène disparaît

ces feuilles s'envolent

la mousse s'arrache

l'oiseau vole

je me suis assis sur un arbre j'ai froid

le vent souffle

Collecte forestière

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +