Ecrire des gros mots

Publié par Héloïse Dravigney

Journal du projet

les séances se suivent sans se ressembler, on puise dans les références historiques et graphiques des idées pour mettre en valeur nos mots. On s'entraîne, on crayonne, on feutre, on découpe et on analyse l'effet des couleurs et des formes sur nos propositions. C'est beau, c'est chatoyant, ça donne de la force quand on écrit en grand format ... Vivement qu'on s'émancipe de la feuille de papier pour faire encore grandir nos réflexions !

Côté réflexions justement, on a commencé à faire le tri : on a compilé toutes les propositions qui nous semblait intéressantes et on a commencé à les mettre dans des cases. J'ai l'impression que ça nous aide à y voir plus clair. Mais j'ai aussi un peu peur que ça cloisonne un peu ... On verra plus tard comment ré-ouvrir nos perspectives.

Doléance enfant Tout ce que l'on lit rentre dans la tête graphisme Héloïse Dravigney

Des Mots en Gros

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +