ombre fleur

Début Janvier, en parallèle de la rencontre avec les enfants, nous nous sommes lancés dans... la construction du décors !
Qui dit théâtre d’ombres dit castelet. 

De premiers plans très grossiers nous permirent de nous lancer, trois jours au début du mois, trois jours à la fin, et d’acquérir petit à petit les matériaux manquants. Cela commença a prendre forme, d’abord dans la maison d’une comédienne, dans le Tarn, jusqu’à ce que nous trouvions un lieu pour mettre bouts à bouts tous les morceaux construits, à la fin du mois de mars. Et nous nous confrontions à des problèmes technico-techniques que nous ne pouvions heurter qu’en montant complètement notre structure. Après la course aux bonnes vis, la crainte du craquage des tasseaux, l'inquiétude des ourlets mal cousus, ou encore la difficulté de fixation des tubes en aluminium, nous avons finalement résolu la plupart de nos soucis, et pu commencer les répétitions dans un espace propice au développement de notre imaginaire.

Première étape, des plans

Différentes étapes de dessins nous aidant au fur et à mesure de la réalisation de notre structure, la pensée de l'objet évoluant également avec la construction

Construction

Recherches d'ombres

Compte tenu de la situation sanitaire, l’accueil des Ateliers Médicis est fermé. +